Faites vous un dos de champion

Publié le 22 janvier 2018 à 11:01

80% des Français sont susceptibles d'avoir mal au dos au cours de leur vie. Si c'est déjà votre cas, suivez notre guide !

Adapter son environnement

  • Écrans (ordinateur, télévision) : s’asseoir bien en face, le regard horizontal
  • Literie : vérifier la fermeté du matelas, son confort, ses dimensions
  • Chaussures : éviter les talons et les chaussures totalement plates (ex : sandales)
  • Sacs : répartir idéalement le poids sur les 2 épaules

Adopter une bonne hygiène de vie

  • Limiter le temps passé en position assise prolongée (sédentarité)
  • Bien dormir en qualité et en quantité
  • Boire régulièrement de l’eau nourrit les disques vertébraux
  • Manger équilibré

Pratiquer une activité physique

  • Bouger au moins 30 minutes par jour, dans 4 contextes :
    1. Déplacements actifs (marche, vélo…)
    2. Au travail (se lever régulièrement, prendre les escaliers…)
    3. À domicile (tâches ménagères, jardinage…)
    4. Pendant les loisirs (balades, sports…).

Effectuer des exercices physiques

  • Étirements :
    • Dos à un mur en levant les bras pour se grandir
    • Position à l’équerre avec les jambes tendues, les bras devant et le dos droit
  • Renforcement musculaire :
    • À plat ventre, décoller les jambes et la tête
    • Dos à un mur, tenir les jambes en équerre
  • Relaxation :
    • Dos au sol, jambes fléchies sur une chaise, mains croisées derrière la tête
    • Assis sur les talons, front contre le sol, dos enroulé

LES CAUSES :

Toute douleur doit motiver une consultation médicale afin d’éliminer une affection sous-jacente.

Conséquence fréquente : le « lumbago »

  • Douleur lombaire, de survenue brutale à l’occasion d’un effort, majorée à la toux, généralement intense mais disparaît en quelques jours avec du repos
  • Certaines professions sont exposées : travailleurs manuels, ports de charges lourdes, immobilité prolongée dans une mauvaise position, professeurs des écoles (travail sur ordinateur, trajet en voiture), chocs physiques ou gestes répétitifs

Facteurs aggravants :

  • Manque d’activité physique
  • Surpoids
  • Stress

Sources : "Les Mémentos Santé" MGEN - 11, octobre 2016
Merci à :