ITW – Lucas Chanavat « Tout est possible aux Jeux Olympiques »

Publié le 8 février 2018 à 03:02

A peine arrivé en Corée du Sud pour les Jeux Olympiques (9-25 février), le jeune fondeur du Grand Bornand s'est livré sur ses premiers pas à PyeongChang.

Lucas, quelles sont tes premières impressions de PyeongChang ?
D'abord, on va essayer de se remettre du décalage horaire (rire) ! La première impression, c'est que tout est plus grand aux Jeux. C'est impressionnant, et c'est vraiment chouette de pouvoir arriver dans un village comme celui-là, de voir les athlètes de toutes les disciplines, c'est plein de choses nouvelles que je découvre.

La cérémonie d'ouverture aura lieu demain. J'imagine que c'est un premier grand moment pour toi ?
La cérémonie va être un beau moment, une belle première chose à vivre, même s'il va faire très froid !

"Tout est plus grand aux Jeux"

Quelques mots sur Martin Fourcade, porte-drapeau de la délégation française et ambassadeur MGEN ?
J'ai pu le croiser en arrivant, on a échangé sur des aspects techniques, la gestion du décalage horaire par exemple. C'est inspirant d'avoir un porte-drapeau comme Martin.

Comment te sens-tu, à quelques jours de la compétition ?
Je suis au maximum d'excitation et de motivation. Mon objectif c'est de pouvoir m'exprimer à 100%. Ce sont mes premiers Jeux, mais j'entends dire depuis toujours que tout est possible aux J.O !

Crédit photo : Teddy Morellec