Échauffement – Le conseil de champion de Samir Aït-Saïd (gymnastique)

Publié le 2 mars 2020 à 04:03

« Il est impératif de s’échauffer pour augmenter la température corporelle et préparer son cœur à l’activité. »

Respiration calme, cœur au repos, muscles engourdis… à froid, notre corps n’est pas apte à effectuer des efforts intenses. Indispensable lors de toute activité physique, la mise en place d’un bon échauffement possède donc de multiples intérêts. Préparant l’organisme à encaisser des efforts plus violents qu’à l’accoutumée, c’est d’abord grâce à lui que l’on obtient la meilleure condition physique et mentale pour réaliser une performance, tout en limitant le risque de blessures.

D’où l’importance du conseil du gymnaste Samir Aït-Saïd : s’échauffer au minimum 5 à 10 minutes lorsque l’on entame une activité physique. L’objectif étant d’accroitre sa température corporelle, entre 38 et 39ºC, là où la vitesse de contraction des muscles est la plus efficiente. Meilleure coordination, mouvement plus précis, puissance accrue… avec des muscles chauds, ton entraînement sera bien plus qualitatif. Évidemment la durée et l’intensité de ton échauffement doit dépendre de ton niveau et du type de sport que tu pratiques.

En outre, l’échauffement optimise tes dépenses énergétiques durant l’activité (à effort égal, on consomme moins d’énergie lorsque l’on est échauffé), et il contribue à une meilleure récupération.

Et en complément de cette recommandation, voici 3 autres conseils pour un échauffement au top :

Conseil nº1 : Un échauffement graduel. L’objectif étant de passer progressivement d’un état au repos à un état où l’on est en capacité de performer. Il est donc important de démarrer doucement l’échauffement (en trottinant par exemple) et de poursuivre avec des exercices de plus en plus intenses. Inutile donc d’aller trop vite, ce serait quand même bête de se blesser durant cette phase préparatoire 😉

Conseil nº2 : Adapter son échauffement en fonction de divers paramètres :
Le type d’activité : Si l’effort prévu est intense, il faut davantage s’échauffer.
La condition physique : Plus tu es entrainé, plus l’échauffement doit être important car tu as plus de muscles à réveiller.
L’âge : Plus tu es âgé, davantage l’échauffement doit durer.
La température extérieure : S’il fait froid, il est nécessaire de procéder à un échauffement plus long, afin de correctement accroitre sa température musculaire.

Conseil nº3 : Écouter son corps. Il n’existe pas d’échauffement type, chacun doit l’adapter en fonction de ses besoins. L’important est d’avoir, à l’issue de l’échauffement, cette sensation de chaleur globale au sein de ton corps. Ton rythme cardiaque doit avoir augmenté, sans pour autant te sentir essoufflé. Tu dois alors te sentir « d’attaque » pour entamer ton entraînement.