Récupération – Le conseil de championne d’Emmeline Ndongue (basket)

Publié le 25 février 2020 à 09:02

« Pour prévenir des courbatures, récupérez en faisant du vélo ou de la marche pendant une dizaine de minutes. »

Lors d’un effort physique, tes muscles sont beaucoup plus sollicités que d’ordinaire et de ce fait, pour retrouver leur état optimal, ils nécessitent un temps de régénération. Afin de pallier aux blessures et d’aider ton corps à se reconstituer, plusieurs gestes peuvent être adoptés. Notamment, en faisant du vélo ou de la marche, durant les quelques minutes post-effort. L’objectif de cette récupération active ? Réduire les courbatures en éliminant les toxines produites lors de la séance.

Autre bon conseil pour récupérer : effectuer des étirements légers et appliquer du froid sur tes muscles, via un bain froid par exemple.

Et en complément de ces recommandations prodiguées par la basketteuse Emmeline Ndongue, voici 3 autres conseils pour une récupération idéale :

Conseil n°1 : L’alimentation et la réhydratation. Pour optimiser sa récupération, il faut manger au cours des 2 heures qui suivent l’effort. Le but étant de reconstituer ses réserves en glycogène, via un apport en féculent (blé, pâtes, riz…), et de régénérer ses muscles grâce à des protéines.

Pour compenser tes pertes hydriques, il est également primordial de boire suffisamment (jusqu’à 1,5 L pour les efforts longs). La consommation de fruits frais est une excellente manière de se réhydrater, tout en permettant de reconstituer tes réserves de minéraux, d’antioxydants et d’oligo-éléments.

Conseil n°2 : Le sommeil. Lorsque tu dors, ton corps soigne toutes tes petites blessures contractées à l’entraînement. De même, il reconstruit aussi tes tissus musculaires grâce aux hormones de croissance. Une bonne nuit réparatrice (entre 7 et 9 heures) est donc un facteur indispensable à la récupération. A contrario, un manque de sommeil ralentit ton processus de régénération.

Conseil n°3 : Se relâcher mentalement. Juste après un effort, prends le temps de faire redescendre la pression : respire, plaisante avec tes camarades d’entrainement, marche… Profite aussi de ce retour au calme pour faire un bilan de ta séance. Ce relâchement mental, te permettra un relâchement nerveux qui aidera tes muscles à te détendre.

Et pour finir, n’oublie pas que la récupération fait partie intégrante de l’entraînement, alors pour progresser et performer, elle ne doit pas être négligée 😉