Sport & Grossesse

Publié le 16 octobre 2019 à 10:10

Pratiquer une activité sportive durant la maternité

Pendant la grossesse, le sport peut apporter de nombreux bienfaits. Il est d’ailleurs recommandé d’effectuer au moins 150 minutes d’activité sportive hebdomadaire d’intensité moyenne. À raison de 3 séances minimums par semaine. L’objectif pour la femme enceinte étant de maintenir sa forme physique, sans objectif aucun de performance ou de compétition.

Quelles sont les vertus de l’activité physique en cours de maternité :

⇒ Un impact positif sur votre moral : un effet apaisant, une meilleure confiance en soi, doublée d’une diminution du stress et des sautes d’humeur.

⇒ Une amélioration de votre sommeil : lors de la grossesse, votre sommeil peut être perturbé. Se dépenser peut donc être un bon moyen de réduire vos difficultés à dormir.

⇒ Un meilleur souffle : ce qui vous permettra d’être plus endurante lors de l’accouchement.

⇒ Une prise de poids réduite : ce qui limitera les douleurs dorso-lombaires et vous permettra de retrouver plus facilement la ligne à l’issue de l’accouchement.

⇒ Un maintien de votre forme physique : ce qui évitera à vos muscles de fondre et renforcera votre sangle abdominale.

⇒ Une régulation de votre glycémie : le risque de diabète gestationnel (cause d’hypertension, de fatigue, de prise de poids du bébé, etc) peut, en fonction de la vigueur et de la fréquence de l’activité physique, diminuer de 36 %. 

Quels sports pratiquer ?

Quel que soit le choix de l’activité, il est d’abord essentiel de demander en amont l’avis de son médecin. À noter que plusieurs disciplines sont contre-indiquées lorsque vous êtes enceinte.

Les disciplines à éviter :
⇒ Les sports de contact : basket, handball, beach volley, hockey, football…

⇒ Les sports de combat : karaté, taekwondo, judo, boxe, lutte…
⇒ Les sports comportant un risque de chute : équitation, ski alpin, ski nautique, planche à voile, surf, patinage, VTT, escalade…
⇒ La plongée sous-marine et les activités en haute altitude (2500 m)

Les disciplines idéales sont donc la marche, la natation, l’aquaforme, le vélo d’appartement, le yoga, le ski de fond, la raquette et le jogging (pour celles qui couraient déjà avant la grossesse). Garder toujours en tête que ces activités doivent être effectuées à intensité modérée, et que la notion de plaisir doit toujours rester présente. 

Sources :
https://naitreetgrandir.com/fr/grossesse/sante-bien-etre/fiche.aspx?doc=activite-physique-durant-grossesse
https://www.omum.fr/blog/grossesse-et-compagnie/8-bonnes-raisons-de-faire-du-sport-pendant-la-grossesse/